La croissance économique mesurée par la variation du PIB n’est sans doute pas la forme la plus précise pour exprimer le progrès économique d’un pays. A ce titre, Pierre préfère utiliser l’IDH pour prendre en compte la dimension qualitative de la richesse créée. Conscient de son manque de connaissances, il vous demande : quelles sont les différentes mesures alternatives complémentaires à l’IDH ? Que prennent-elles chacune en considération ?